Marchais Marcel-Alphonse-Louis

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Sergent fourrier
104e Régiment d’infanterie
1888-1914

Né à L'Aigle (Orne), le 11 juin 1888, de Pierre, Louis Marchais et de Maria, Marthe Goubert. Il épouse à L'Aigle, le 30 septembre 1912 Suzanne Langelier. Recrutement d’Alençon. Matricule 344. Classe 1908. Mortellement blessé lors des premiers combats d’août 1914, il décède de ses blessures de guerre à Ethe (Belgique), le 22 août 1914 à l’âge de 26 ans. Il habitait 77 rue de Brest à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle de Kerentrech à Lorient et sur le monument aux morts de la ville de L'Aigle.