12 août 1915 - 2 Morts pour la France

Le Bellour Mathurin-Louis-Marie

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Capitaine
Chevalier de la Légion d’honneur
6e Régiment d’infanterie coloniale
1882-1915

Né à Lorient, le 29 septembre 1882, d’Yves, Mathurin Le Bellour, gardien de bureau au port et de Marie, Vincente Graignic. Recrutement de Lorient. Matricule 67/187. Classe 1902. Ce Saint-Cyrien de la 88e promotion de « La Tour d’Auvergne » 1903-1905 est affecté à la sortie de l’École spéciale militaire au 2e régiment d’infanterie coloniale. Après diverses affectations, il rejoint en 1913, le 6e régiment d’infanterie coloniale. Il est tué à l’ennemi au Bois de la Grurie (Marne), le 12 août 1915 à l’âge de 32 ans. En juillet 1915, le 6e régiment d’infanterie coloniale occupe le bois de la Grurie « secteur très dur à tenir ; bombardement violent et continu, jet constant de bombes et de grenades. » Malgré les difficultés, le régiment tient bon. Le 11 août, l’ennemi attaque et « un bombardement intense par obus de tous calibres se déclenche, écrasant complètement nos tranchées de première ligne. » Il s’ensuit une lutte au corps à corps dans les tranchées et boyaux afin de repousser l’adversaire. Ce dernier récidive le lendemain et se heurte une nouvelle fois à la détermination des troupes de l’infanterie coloniale. Le bilan de ces deux jours de combat est lourd : 25 officiers et 1000 hommes tués, blessés ou disparus dont le capitaine Le Bellour tombé glorieusement au champ d’honneur. Un service funèbre est célébré pour le repos de son âme en l’église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle de Kerentrech, le mardi 19 octobre 1915. Il habitait 15 place de la Fontaine Saint-Christophe à Lorient. Son nom figure sur la stèle commémorative du lycée de Lorient.

Le Dhervé Pierre-Marie

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Caporal
2e Régiment d’infanterie coloniale
1882-1915

Né à Penhars (Finistère), le 24 avril 1882, de Jean, Vincent le Dhervé, journalier et de Marie, Anne le Goff, blanchisseuse. Il épouse à Quimper (Finistère), le 24 avril 1914, Marie, Jeanne Laziou. Recrutement de Quimper. Matricule 668. Classe 1902. Il est tué à l’ennemi à Fontaine-Houyette (Marne), le 12 août 1915 à l’âge de 33 ans.