19 février 1915 - 1 Mort pour la France

Frapsauce Marcel-Félix

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
106e Régiment d’infanterie
1894-1915

Né à Lorient, le 30 juin 1894, de Jean, Louis, Marie Frapsauce, cocher et de Marie, Ange, Anaïs Rioch. Recrutement de Lorient. Matricule 9626/1241. Classe 1914. La crête des Éparges qui culmine à 346 mètres est tenue depuis le mois de septembre 1914 par les troupes allemandes qui l’ont aménagée et bétonnée. Par contre, le village des Éparges est occupé depuis le mois d’octobre 1914 par le 106e régiment d’infanterie. Pour le commandement, il est primordial d’enlever ce lieu stratégique qui domine la plaine de la Woëvre. À cet effet, le 17 février 1915, le 106e se lance résolument à l’assaut de la crête : « Le ciel craque, se lézarde et croule. Le sol martelé pantelle. Nous ne voyons plus rien, qu’une poudre rousse qui flambe ou qui saigne, et parfois, au travers de cette nuée fuligineuse et puante, une coulée fraiche d’adorable soleil, un lambeau de soleil mourant. » Les combats sont meurtriers pour le régiment qui perd une grande partie de ses effectifs dont le soldat Frapsauce tué à l’ennemi aux Éparges (Meuse), le 19 février 1915 à l’âge de 20 ans. Un service funèbre est célébré pour le repos de son âme en l’église Sainte-Brigitte de Merville, le mercredi 14 avril 1915. Il habitait 36 rue Berthelot à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Sainte-Anne d’Arvor.