28 février 1915 - 7 Morts pour la France

Birault Pierre-Georges

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
91e Régiment d’infanterie
1897-1915

Né à Lorient, le 9 septembre 1897, de Benjamin Birault, valet de chambre et de Marie, Eugénie Névé, femme de chambre. Recrutement de Lorient. Matricule 13092/315. Classe 1914/1917. Le 26 septembre 1914, il s’engage au 91e régiment d’infanterie et est tué à l’ennemi à Beauséjour (Marne), le 28 février 1915 à l’âge de 17 ans. Il est inhumé à la nécropole nationale Le Pont-du-Marson à Minaucourt-le-Mesnil-lès-Hurlus dans la Marne. Tombe n°818. Un service funèbre est célébré pour le repos de son âme en l’église Saint-Louis, le jeudi 20 mai 1915. Il habitait 15 rue Victor Massé à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Saint-Louis.

Borgnic Jean-Marie-Emmanuel

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
147e Régiment d’infanterie
1892-1915

Né à Riantec (Morbihan), le 2 novembre 1892, de Jean-Marie Borgnic, cultivateur et de Marie, Séraphine Kerserho. Recrutement de Lorient. Matricule 13559/4819. Classe 1912. Il décède de ses blessures de guerre à Mesnil-lès-Hurlus (Marne), le 28 février 1915 à l’âge de 22 ans. Il habitait 7 rue Domergue à Lorient. Son nom figure sur le monument aux morts de Riantec et sur le mur de clôture du mémorial de Sainte-Anne d’Auray dans le Morbihan.

Cadot Célestin-Joseph-Henri

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
22e Régiment d’infanterie coloniale
1890-1915
Disparu au combat

Né à Asnelles (Calvados), le 27 juillet 1890, de Michel, Henri, Louis Cado et d’Euphrasie, Ernestine Liégard. Recrutement de Lorient. Matricule 883. Classe 1910. Ce militaire de carrière dans les troupes coloniales disparaît au combat à Beauséjour (Marne), le 28 février 1915 à l’âge de 24 ans.

Even Yves

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
87e Régiment d’infanterie
1882-1915

Né à Leuhan (Finistère), le 16 mars 1882, d’Yves Even et de Catherine Caugant. Époux de Marie, Josèphe Brient.  Recrutement de Lorient. Matricule 15180/425. Classe 1902. Employé aux établissements maritimes du port de Lorient, il est mobilisé le 3 août 1914. Il est tué à l’ennemi à Beauséjour (Marne), le 28 février 1915 à l’âge de 32 ans.

Frayssineau Jean-Édouard-Eugène-Marie-Joseph

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
137e Régiment d’infanterie
1895-1915

Né à Lorient (Morbihan), le 11 décembre 1895, de Victor, Louis, Marie Frayssineau et de Marie, Eugénie Sellier. Recrutement de Lorient. Matricule 7037/32. Classe 1915. Le 16 décembre 1914, il est incorporé au 137e régiment d’infanterie et décède de maladie contractée en service à l’hôpital militaire de Fontenay-le-Comte (Vendée), le 28 février 1915 à l’âge de 19 ans. Une cérémonie religieuse est célébrée pour le repos de son âme en l’église Saint-Louis, le jeudi 4 mars 1915. Lors de cette célébration, le chanoine Jaffré, curé-archiprêtre de Lorient et ancien supérieur de l’institution Saint-Louis résume en quelques brèves mais impressionnantes paroles, la courte carrière de son ancien élève « auquel l’aménité de son caractère, la pureté de son âme, l’élévation de son esprit, préparaient le plus aimable et le plus noble avenir ». Il est inhumé au cimetière de Carnel à Lorient. Carré 25 - Tombe n°2. Il habitait la rue de Pont-Carré à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église et de l’institution Saint-Louis et sur le monument aux morts du carré militaire du cimetière de Carnel à Lorient. Il était le fils du général Victor, Louis, Marie Frayssineau 1840-1929 et de Marie, Eugénie Sellier, vice-présidente des dames de la Croix-Rouge à Lorient.

Lodec Yves-Mathurin

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Sergent
120e Régiment d’infanterie
1885-1915

Né à Vannes (Morbihan), le 16 août 1885, de Thomas Lodec, journalier et de Marie, Anne Loric, ménagère. Il épouse à Lorient, le 17 février 1912 : Joséphine, Marie Le Joubioux. Recrutement de Vannes. Matricule 17905/227. Classe 1905. Il est tué à l’ennemi à Mesnil-lès-Hurlus (Marne), le 28  février 1915 à l’âge de 29 ans. Il habitait 10 rue Fénelon à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Saint-Louis à Lorient et sur le monument aux morts de Vannes dans le Morbihan.

Maunoury Édouard-Jean-Marie

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Caporal
120e Régiment d’infanterie
1894-1915

Né à Lorient, le 8 mars 1894, d’Henri, Jean, Marie Maunoury, gardien de bureau au port et de Marie-Louise Le Gall. Recrutement de Lorient. Matricule 10169/1464. Classe 1914. Il est incorporé le 12 septembre 1914 au 62e régiment d’infanterie à Lorient et passe le 6 février 1915 au 120e d’infanterie. Il est tué à l’ennemi à Beauséjour (Marne), le 28 février 1915 à l’âge de 20 ans. Il est inhumé au carré militaire du cimetière de Carnel. Carré 50 bis - Tombe n° 162. Il habitait  137, rue de Larmor à Lorient.