7 juin 1915 - 5 Morts pour la France

Boucher Jean-Marie-Octave

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Sous-lieutenant
Chevalier de la Légion d’honneur
93e Régiment d’infanterie 
1895-1915

« Mortellement atteint alors qu’il maintenait le 8 juin sa section sous le feu d’un violent bombardement et qu’il observait le tir de l’artillerie ennemie. » Citation à l’ordre de l’armée du 14 juillet 1915.

Né à Lorient, le 15 août 1895, de Georges, Octave Boucher, capitaine d’artillerie de marine et de Marie, Louise, Pauline Candelot. Recrutement de Lorient. Matricule 207/6. Classe 1915. Ce Saint-Cyrien de la 99e promotion de « la Grande Revanche » en 1914 est affecté à la sortie de l’École spéciale militaire au 93e régiment d’infanterie. Depuis le mois de décembre 1914, le 93e d’infanterie occupe le secteur d’Hébuterne. Le 7 juin, il reçoit pour mission d’attaquer la ferme Touvent occupée par l’ennemi. Après une importante préparation d’artillerie « dans une atmosphère de poussière et de fumée, les hommes foncent résolument, hardiment les yeux fixés sur l’objectif, les mains crispés sur l’arme » et s’emparent de la position allemande. Il décède de ses blessures de guerre contractées à Touvent (Pas-de-Calais), le 7 juin 1915 à l’âge de 19 ans. Il habitait 7 place Bisson à Lorient et était le fils du colonel Boucher, commandant le 1er régiment d’artillerie coloniale avant-guerre. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Saint-Louis et du lycée de Lorient. Une stèle sur la sépulture de la famille au cimetière de Carnel rappelle sa mémoire. Carré 47 - Tombe n° 50.

Coroller Henri-Gaston

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
Croix de guerre
65e Régiment d’infanterie 
1897-1915

« Le 7 juin, devant la ferme de Touvent, s’est porté à l’attaque avec un entrain superbe. Grâce à l’héroïsme des officiers et de la troupe, a dépassé avec un brio remarquable et d’un seul élan deux lignes de tranchées, malgré un barrage terrible d’artillerie. » Citation du régiment à l’ordre de l’armée.

Né à l’île-Saint-Joseph (Guyane), le 14 juillet 1897, de Henri, Adrien, Marie Coroller et de Marie, Julienne Nico. Recrutement de Lorient. Matricule 6814/308. Classe 1914. Le 22 septembre 1914, il s’engage pour la durée de la guerre au 65e régiment d’infanterie. Il est tué à l’ennemi lors de la bataille d’Hébuterne à Touvent (Pas-de-Calais), le 7 juin 1915 à l’âge de 17 ans. Il est inhumé au cimetière de Colincamps dans la Somme. Tombe n° 1. Un service funèbre est célébré pour le repos de son âme en l’église Sainte-Anne d’Arvor, le samedi 31 juillet 1915. Il habitait 19 rue Ernest Hello à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Sainte-Anne d’Arvor. Son frère Charles est tué à l’ennemi dans la Somme le 26 juillet 1918.

Duvalet Albert-Louis-Arthur

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Caporal
7e Régiment du génie 
1880-1915

Né à Lorient, le 13 septembre 1880, de Jean-Louis Duvalet, quartier-maître canonnier en retraite et de Toinette, Désirée Dumont. Brigadier au 1er régiment d’artillerie coloniale, il épouse à Lorient, le 12 octobre 1908, Léonie, Marie, Josèphe Le Mercier, lingère. Recrutement de Lorient. Matricule 6900/816. Classe 1900. Après un passage au 5e régiment d’artillerie, il est affecté au 7e bataillon du génie à Besançon dans le Doubs. Grièvement blessé le 6 juin 1915, il décède de ses blessures de guerre à Saint-Crépin-aux-Bois (Oise), le 7 juin 1915 à l’âge de 34 ans. Il habitait 37 rue de Kerolay à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Sainte-Anne d’Arvor.

Le Maner Jules-Achille

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
93e Régiment d’infanterie 
1893-1915

Né à Lorient, le 24 novembre 1893, de Joseph, Marie Le Maner, grillageur et de Julia, Jeanne, Marie Auger, passementière. Recrutement de Lorient. Matricule 5897/3358. Classe 1913. Le 14 septembre 1914, il est mobilisé au 93e régiment d’infanterie. Il est tué à l’ennemi à Touvent (Pas-de-Calais), le 7 juin 1915 à l’âge de 21 ans. Il habitait 18 rue Félix Domergue à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle de Kerentrech.

Le Tily Jean-Louis

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Sapeur
88e Régiment d’infanterie territoriale
1875-1915

Né à Plumelin (Morbihan), le 20 juillet 1875, de Mélaine Le Tily, cultivateur et de Marie, Anne Laudrin. Recrutement de Lorient. Matricule 452/2513. Classe 1895. Il est tué à l’ennemi lors de la bataille d’Hébuterne (Pas-de-Calais), le 7 juin 1915 à l’âge de 39 ans. Il est inhumé à la nécropole nationale d’Albert dans la Somme. Tombe n° 2921. Il habitait 23 rue de l’Étang à Lorient.