3 mai 1915 - 2 Morts pour la France

Charles Émile-Eugène-François

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
Médaille militaire
Croix de guerre
168e Régiment d’infanterie
1895-1915

Né à Lorient, le 23 mai 1895, d’Émile Charles, commis principal des directions des travaux de la marine et de Françoise, Anne Lorgeoux. Recrutement de Lorient. Matricule 13. Classe 1915. Le 16 décembre 1914, il est incorporé au 168e régiment d’infanterie. Il décède de ses blessures de guerre à l’hôpital de Dieulouard (Meurthe-et-Moselle), le 3 mai 1915 à l’âge de 19 ans. Un service funèbre est célébré pour le repos de son âme en l’église Saint-Louis, le mercredi 2 juin 1915. Sa dépouille mortelle est rapatriée du front, le jeudi 29 juin 1922 à Vannes puis à Lorient. Il est inhumé le jour même dans la plus stricte intimité au cimetière de Carnel. Il habitait 49 rue du Port à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Saint-Louis et du lycée de Lorient. Il est également inscrit sur le mur de clôture du mémorial de Sainte-Anne d’Auray dans le Morbihan.

Kermabon Auguste-Eugène-Marie

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Caporal
120e Régiment d’infanterie
1894-1915

Né à Lorient, le 1er octobre 1894, de Joseph, Marie Kermabon, garçon boulanger et de Marie, Perrine Néhouanic. Recrutement de Lorient. Matricule 10164/1076. Classe 1914. Il est incorporé le 16 septembre 1914 au 62e régiment d’infanterie. Il est tué à l’ennemi à Mesnil-lès-Hurlus (Marne), le 3 mai 1915 à l’âge de 20 ans. Il habitait 8 rue Saint-Pierre à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église et de l’institution Saint-Louis.