17 novembre 1915 - 2 Morts pour la France

Chollet Léon-Lucien

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Premier maître fusilier
Chevalier de la Légion d’honneur
Médaille militaire
Croix de guerre avec palme
2e Régiment de fusiliers-marins
1867-1915

« Grièvement blessé pendant qu’il rassemblait sa section, par ordre du commandant du bataillon, pour capturer un groupe d’Allemands. »

Né à Rosoy-Le Viel (Loiret), le 8 septembre 1867, d’Adolphe Chollet, manœuvre et de Marie, Zoé Benoist. Il épouse à Lorient, le 29 août 1894 : Marie, Anne Anot. Recrutement de Lorient. Matricule 2660. Classe 1887. Le 17 novembre 1915, il décède « après de longues souffrances » dues à ses blessures de guerre contractées le 26 octobre 1914 à Dixmude en Belgique, à l’hôpital maritime de Lorient à l’âge de 48 ans. Ses obsèques sont célébrées en l’église Saint-Louis, le samedi 20 novembre 1915. Il habitait 20 rue Philippe à Lorient.

Gourdin Auguste-Charles-Désiré

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
85e Régiment d’infanterie territoriale
1871-1915

Né à Le Palais (Morbihan), le 7 mars 1871, de Louis, Désiré, Olivier Gourdin, tailleur de pierres et de Julie, Héloïse Samzun, ménagère. Recrutement de Lorient. Matricule 1206/2220. Classe 1891. Il décède de maladie contractée en service à l’hôpital de Saint-Dizier (Haute-Marne), le 17 novembre 1915 à l’âge de 44 ans. Il est inhumé au carré militaire du cimetière de la Noue à Saint-Dizier dans la Haute-Marne. Tombe n° 51 Q. Il habitait 21 rue du Vieux Carnel à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Sainte-Anne d’Arvor à Lorient et sur le monument aux morts de Le Palais. Son frère Georges est tué à l’ennemi le 28 août 1915 sur le bateau hôpital Duguay-Trouin.