12 octobre 1915 - 7 Morts pour la France

Carlach François-Marie

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
62e Régiment d’infanterie
1880-1915

Né à Plouhinec (Morbihan), le 16 mars 1880, de Mathurin Carlach, journalier et de Marie-Jeanne Breut, ménagère. Il épouse à Lorient, le 5 mai 1909 : Marie, Anne, Joséphine Le Bohec. Recrutement de Lorient. Matricule 11650/1344. Classe 1900. Le 2 août 1914, il est mobilisé au 62e régiment d’infanterie et prend part le 22 août 1914 aux meurtriers engagements de Maissin en Belgique et à la bataille de la Marne. Puis c’est la Somme et un hiver éprouvant terré dans les tranchées où se succèdent des «attaques partielles et coups de mains » dans le secteur d’Avelly-Authuile occupé par le régiment jusqu’au mois de juillet 1915. Le 25 septembre 1915, le 62e est engagé dans l’offensive de Champagne et reçoit la mission d’enlever de puissantes positions allemandes constituées :
1 - Par les lignes de tranchées au nord de Perthes-lès-Hurlus ; 
2 - Par le village de Tahure ;
3 - Par la butte de Tahure (cote 102 nord-ouest de Tahure). »

À la fin de la journée le bilan est globalement positif car la première ligne d’Aubérive à Ville-sur-Tourbe est prise mais, par la suite, les troupes sont arrêtées et décimées par l’ennemi. Dans ces conditions, l’offensive est arrêtée le 29 septembre et la percée tant espérée par le Grand Quartier général se solde par un échec. Malgré les nombreuses pertes (140 000 hommes), les combats reprennent le 6 octobre pour s’emparer de la butte de Tahure. Quelques jours plus tard, le soldat Carlach est tué à l’ennemi à Tahure (Marne), le 12 octobre 1915 à l’âge de 35 ans. Il est inhumé à la nécropole nationale de Suippes-Ville dans la Marne. Tombe n° 1327. Un service funèbre est célébré pour le repos de son âme en l’église Saint-Louis, le mardi 24 octobre 1916. Il habitait 22 rue Paul Bert à Lorient.

Croizer François

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
88e Régiment d’infanterie territoriale
1873-1915

Né à Séglien (Morbihan), le 22 novembre 1873, de Théodore Croizer, sabotier et de Marie, Yvonne Le Bourhis, ménagère. Il épouse à Lorient, le 31 janvier 1901, Eugénie, Augustine Merrien dont il divorce le 26 juillet 1902. Recrutement de Lorient. Matricule 15495/928. Classe 1893. Il décède de maladie contractée en service à l’hôpital temporaire du lycée de Cherbourg (Manche), le 12 octobre 1915 à l’âge de 41 ans.

Gabel François-Marie

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
13e Régiment d’artillerie
1871-1915

Né à Cléguer (Morbihan), le 17 août 1871, de Vincent Gabel, journalier et de Marie, Jacquette Garrec, journalière. Il épouse à Cléguer, le 22 janvier 1896, Marie, Yvonne Penverne. Recrutement de Lorient. Matricule 544/1504. Classe 1891. Le 3 septembre 1914, il s’engage à Lorient pour la durée de la guerre au 13e régiment d’artillerie. Il décède de ses blessures de guerre à Clermont-en-Argonne (Meuse), le 12 octobre 1915 à l’âge de 44 ans. Il est inhumé à la nécropole nationale de Vauquois dans la Meuse. Tombe n° 1309. Il habitait 153 rue de Brest à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle de Kerentrech.

Gardien Jean-Marie

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Sergent
62e Régiment d’infanterie
1891-1915

Né à Séglien (Morbihan), le 24 octobre 1891, de Jean-Marie Gardien, maçon et de Marie, Anne Kervazo. Recrutement de Lorient. Matricule 1685/2491. Classe 1911. Il est tué à l’ennemi à Tahure (Marne), le 12 octobre 1915 à l’âge de 23 ans. Il habitait 12 rue de Larmor à Lorient. Son nom figure sur le mur de clôture du mémorial de Sainte-Anne d’Auray dans le Morbihan. Son frère Joseph est tué à l’ennemi le 11 août 1916 dans la Meuse.

Izaac Pierre-Guillaume

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Sergent
62e Régiment d’infanterie
1880-1915

Né à Lorient, le 4 juin 1880, de Guillaume, Marie Izaac, chiffonnier et de Marie, Anne Quélard. Il épouse à Lorient, le 19 avril 1903, Marie Le Calvé, puis le 18 avril 1914 à Lorient : Anne, Hélène Ourvouai. Recrutement de Lorient. Matricule 810. Classe 1900. Il est tué à l’ennemi à Tahure (Marne), le 12 octobre 1915 à l’âge de 35 ans. Un service funèbre est célébré pour le repos de son âme en l’église Saint-Louis, le mardi 3 octobre 1916. Il habitait 15 rue du Port à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Saint-Louis.


Renou Jean-Marcel-Clair

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Agent de liaison
236e Régiment d’infanterie
1895-1915

Né à Nantes (Loire-Inférieure), le 28 août 1895, de Georges, Joseph Renou, négociant et de Rose, Julie, Marguerite Bily. Recrutement de la Seine (2e bureau). Matricule 03187/266. Classe 1915. Il décède de ses blessures de guerre à Tahure (Marne), le 12 octobre 1915 à l’âge de 20 ans. Un service funèbre est célébré pour le repos de son âme en l’église Saint-Louis, le mercredi 27 décembre 1916. À l’issue de la cérémonie religieuse, un courrier émanant de la mission catholique de Fribourg apprend aux parents que leur fils est vivant et qu’il poursuit sa convalescence dans un camp hospitalier en Suisse. Leur joie est immense. Hélas, quelques années plus tard, le tribunal civil de Lorient confirme le décès de Jean Renou à la date du 12 octobre 1915. Il habitait 78 rue du Port à Lorient. Son nom figure sur le monument aux morts de la ville de Nantes et sur les plaquettes commémoratives de l’église Saint-Louis à Lorient.

Rio Hippolyte-Marie

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat canonnier
Médaille militaire
Croix de guerre
35e Régiment d’artillerie
1891-1915

Né à l’ile d’Arz (Morbihan), le 29 août 1891, de Joseph, Marie Rio, facteur rural et de Marie, Françoise David, ménagère. Recrutement de Lorient. Matricule 3740/2747. Classe 1911. Il décède de ses blessures de guerre à l’hôpital temporaire n°45 à Vichy (Allier), le 12 octobre 1915 à l’âge de 24 ans. Une messe est dite pour le repos de son âme en l’église Sainte-Anne d’Arvor, le mercredi 20 octobre 1915. Sa dépouille mortelle est rapatriée du front et ses obsèques sont célébrées en l’église Sainte-Anne d’Arvor, le jeudi 21 décembre 1922, suivies de l’inhumation au cimetière de Carnel. Carré 24 - Tombe n°17. Il habitait 42 rue Docteur Villers à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Sainte-Anne d’Arvor à Lorient et sur le mur de clôture du mémorial de Sainte-Anne d’Auray dans le Morbihan.