12 juillet 1916 - 3 Morts pour la France

Choleur Marcel-Étienne

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
70e Régiment d’infanterie
1882-1916

« Agent de liaison auprès du chef de bataillon pendant le dernier séjour aux tranchées, a fait preuve d’un beau courage et d’un mépris absolu du danger en communiquant les ordres du chef de bataillon malgré la violence du bombardement. » Citation à l’ordre du régiment du 6 juin 1916.

Né à Lorient, le 23 mai 1882, de Jean Choleur, brigadier de police et de Marie, Laurence Guégan, tailleuse. Recrutement de Lorient. Matricule B012048/81. Classe 1902. Il est tué à l’ennemi à Chattancourt (Meuse), le 12 juillet 1916 à l’âge de 34 ans. Il est inhumé à la nécropole nationale Glorieux à Verdun dans la Meuse. Carré A - Rang 14. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Sainte-Anne d’Arvor.  

Huiban François-Marie

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
168e Régiment d’infanterie
1883-1916

Né au Faouët (Morbihan), le 9 août 1883, de Pierre Huiban, journalier et de Louise, Annie Moru, ménagère. Recrutement de Lorient. Matricule 06336/2521. Classe 1903. Il est tué à l’ennemi à Baleicourt (Meuse), le 12 juillet 1916 à l’âge de 32 ans. Il est inhumé à la nécropole nationale de Chattancourt dans la Meuse. Tombe n°1395. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle de Kerentrech.

Lopin Louis-Marie

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Brigadier
1er Régiment d’artillerie coloniale
1892-1916

« Sur le front depuis le début, brigadier de tir depuis les dernières attaques, a donné entière satisfaction pour toutes les missions qu’il a été appelé à remplir, en particulier les 6, 7, et 8 juillet 1916. » Citation à l’ordre du régiment du 19 juillet 1916.

Né à Bubry (Morbihan), le 9 juin 1892, de Louis Lopin, cultivateur et de Marie Le Bail, cultivatrice. Recrutement de Lorient. Matricule 9348/274. Classe 1912. Le 7 mai 1913, il s’engage pour cinq ans à Lorient au 1er régiment d’artillerie coloniale et part au front avec ce régiment. Il décède de ses blessures de guerre à l’ambulance n° 16/22 à Cappy (Somme), le 12 juillet 1916 à l’âge de 24 ans. Il est inhumé à la nécropole de Dompierre-Becquincourt dans la Somme. Tombe n° 2072. Il habitait 143 rue de Larmor à Lorient. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Sainte-Anne d’Arvor.