1er juin 1916 - 1 Mort pour la France

Lucas René-Pierre

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Aspirant
Croix de guerre avec palmes
28e Régiment d’infanterie
1896-1916

« Jeune sous-officier qui a donné au combat du 1er juin 1916, le plus bel exemple de courage. Mortellement blessé en maintenant ses hommes en ligne sous un violent bombardement. » Citation à l’ordre du corps d’armée.

Né à Lorient, le 21 février 1896, de Gilles, Pierre, Louis Lucas, gendarme maritime et de Caroline, Augustine Granger. Recrutement de Lorient. Matricule 12901/105. Classe 1916. Le 5 avril 1915, cet instituteur public à Guiscriff dans le Morbihan est incorporé au 19e régiment d’infanterie. Il passe au 48e bataillon de chasseurs à pied et est affecté le 7 mai 1916 au 28e d’infanterie. C’est Verdun qui l’attend ! La situation est critique car le 31 mai et le 1er juin : «Un bombardement effroyable transforme la position en un chaos indescriptible, mettant hors de service la plus grande partie des mitrailleuses et en ensevelissant un grand nombre de défenseurs.1» Lors de cette attaque particulièrement violente, il tombe glorieusement au champ d’honneur au ravin des Fontaines à Souville2 (Meuse), le 1er juin 1916 à l’âge de 20 ans. Un service funèbre pour le repos de son âme est célébré en l’église Saint-Louis, le mardi 18 juillet 1916. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Saint-Louis et sur le mur de clôture du mémorial de Sainte-Anne d’Auray dans le Morbihan.
Son frère Prosper est tué à l’ennemi le 9 mai 1915 dans le Pas-de-Calais.

1 Historique du 28e Régiment d’infanterie.

2 Appelé le «ravin de la mort » par les soldats.