16 novembre 1916 - 1 Mort pour la France

Le Touer Joseph-Marie

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Lieutenant
Chevalier de la Légion d’honneur
Croix de guerre
28e Régiment d’artillerie
1887-1916

« Officier d’une bravoure éprouvée. Le 16 novembre 1916, sa batterie étant soumise à un tir violent d’obus asphyxiants au moment d’une attaque ennemie, s’est dépensé sans compter pour faire entendre ses commandements, circulant d’une casemate à l’autre, sous une pluie d’obus et bien que renversé par l’explosion d’un projectile a conservé la direction du tir jusqu’à réception du renseignement, donné par l’infanterie, que l’ennemi avait été rejeté dans ses lignes. Est mort victime de son dévouement. »

Né à Ploemeur (Morbihan), le 7 mai 1887, de Léon, Armand Le Touer, ferblantier et de Marie, Jeanne, Philomène Le Romancer, ménagère. Recrutement de Lorient. Matricule 899/1478. Classe 1907. Il s’engage en 1906 au 1er régiment d’artillerie coloniale à Lorient et fait campagne en Chine de 1908 à 1912. Il est admis à l’École militaire d’artillerie de Fontainebleau en Seine-et-Marne en 1913. Sous-lieutenant, il est affecté au 28e régiment d’artillerie de campagne avec lequel il part au front. Il décède de ses blessures de guerre à l’ambulance 1/151 à Tinqueux (Marne), le 16 novembre 1916 à l’âge de 29 ans. Une messe est dite pour le repos de son âme en l’église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle de Kerentrech, le mardi 23 janvier 1917. Sa dépouille mortelle est rapatriée du front, le samedi 4 mars 1922 à Vannes puis à Lorient. Ses obsèques sont célébrées en l’église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle de Kerentrech, le lundi 6 mars 1922, suivies de l’inhumation au cimetière de Kerentrech à Lorient. Carré 40 - Tombe n° 59. Quelques lignes gravées sur la sépulture de la famille rappellent sa mémoire. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle de Kerentrech.