30 septembre 1916 - 1 Mort pour la France

Colcanap Paul-Adrien

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Sergent
Croix de guerre avec palme
91e Régiment d’infanterie  
1895-1916

« Très bon sous-officier, très énergique, chargé d’organiser, de jour, une tranchée à peine ébauchée, a accompli sa mission et a été tué d’un éclat d’obus. »

Né à Saint-Fulgent (Vendée), le 7 février 1895, de Charles, René Colcanap, gendarme à pied et d’Anne, Marie, Cécile Penven, ménagère. Recrutement de Lorient. Matricule 65. Classe 1915. Il décède de ses blessures de guerre à l’ambulance 12/5 de Bray-sur-Somme (Somme), le 30 septembre 1916 à l’âge de 21 ans. Un service funèbre est célébré pour le repos de son âme en l’église Saint-Louis, le samedi 18 novembre 1916. Il habitait 1 rue Ernest Renan à Lorient. Le sergent Paul Colcanap est le troisième enfant de madame veuve Colcanap tué à l’ennemi (elle a élevé quinze enfants). En effet, Charles est tué le 11 septembre 1914 à Moulin-sous-Touvent dans l’Aisne et Auguste disparaît avec le cuirassé Bouvet le 18 mars 1915. Auguste est le seul membre de la famille à figurer sur les plaquettes commémoratives de l’église Saint-Louis. Par contre, Charles et Auguste figurent tous les deux sur le livre d’or de la ville de Lorient alors que Paul n’y est pas inscrit.