17 juin 1917 - 1 Mort pour la France

Lévier Albert-Joseph-Jules

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Lieutenant
262e Régiment d’infanterie
1886-1917

Né à Lorient, le 17 avril 1886, d’Adolphe, Louis, Marie Lévier, deuxième maître de manœuvre de la flotte et de Marie, Francine Rio. À la fin de son service militaire, il épouse à Lorient, le 24 septembre 1909, Léontine, Marie Le Toquin. Recrutement de Lorient. Matricule 126/916. Classe 1906. Cet instituteur public est mobilisé en août 1914 au 62e régiment d’infanterie à Lorient. Blessé, il est hospitalisé à Compiègne en 1915 et évacué sur l’arrière. Rétabli, il rejoint son unité et est tué à l’ennemi à Vauxaillon (Aisne), le 17 juin 1917 à l’âge de 31 ans. Il habitait 25 rue du Polygone à Lorient. Son nom figure sur le monument aux morts de Melrand[1] dans le Morbihan. Son frère Fernand est tué à l’ennemi le 11 décembre 1916 dans la Somme.


[1] Il était instituteur à l’école publique de cette commune en 1910.