28 juin 1917 - 1 Mort pour la France

Romieux Louis-Edmond-Jean

© Mémoire des Hommes
© Mémoire des Hommes

Soldat de 2e classe
367e Régiment d’infanterie  
1891-1917

Né à Lorient, le 11 juin 1891, d’Aimé, Louis Romieux, rentier et d’Aline, Marie, Élisabeth Raoul. Recrutement de Lorient. Matricule 11512/2368. Classe 1911. À partir du 24 juin, le 367e occupe « le sous-secteur Huguenot, dans la région de Verdun, situé sur la rive gauche de la Meuse, à proximité et au sud de la cote 304. Le 28 juin, après un bombardement d’une extrême violence, une attaque allemande se déclenche, menée, suivant les déclarations des prisonniers, par des stosstruppen[1] spécialement exercées et accompagnées de pionniers porteurs d’appareils lance-flammes.[2] » Lors de cet assaut (28 juin 1917) le soldat Louis Romieux tombe glorieusement au champ d’honneur près d’Esnes-en-Argonne à l’âge de 26 ans. Son nom figure sur les plaquettes commémoratives de l’église Saint-Louis et du lycée de Lorient. Son frère André est tué à l’ennemi le 2 septembre 1915 dans l’Aisne.


[1]Unités d’assaut de l’armée allemande chargées de prendre les premières lignes et d’ouvrir la voie. 

[2]Historique du 367e Régiment d’infanterie.